webleads-tracker

Alerte sur les dangers de la « neknomination »

Red TV farmer Mascot the left hand best gesture and right hand is holding a beer mug. Create 3D Television Robot Series.

Face à l’ampleur prise par le phénomène de « neknomination », le Ministère des Affaires sociales et de la Santé alerte les internautes sur les dangers de cette pratique chez les jeunes.

La « neknomination » est un phénomène apparu récemment sous la forme d’un défi lancé par un internaute à ses contacts sur les réseaux sociaux pour les inciter à boire d’un trait un verre d’alcool. Une fois le défi relevé, les internautes concernés se tournent vers leurs propres contacts et les invitent à en faire de même. D’où le développement éclair de ce phénomène, d’abord en Australie, puis dans plusieurs autres pays. En France, une page dédiée à la « neknomination » a été créée sur Facebook le 10 février dernier et enregistre actuellement une progression rapide de son audience.

La « neknomination » représente un véritable danger, notamment pour les jeunes, population ultra-connectée et particulièrement concernée par la consommation rapide et massive d’alcool (ou « binge-drinking »). Une alcoolisation aiguë peut rapidement engendrer des troubles respiratoires, voire un coma.

Le Ministère des Affaire sociales et de la Santé est vivement préoccupé par ce phénomène, qui a déjà causé la mort de cinq personnes, en Irlande et en Grande-Bretagne.

Le Ministère rappelle les risques importants liés à la consommation d’alcool, qui constitue la deuxième cause de mortalité évitable après le cancer. Les pratiques d’alcoolisation massive ponctuelle, ou « binge drinking », touchent aujourd’hui plus d’un jeune sur deux âgé de 17 ans.